19-04-15

Le Tulsi ou basilic sacré ...

Basilic sacré

basilic

 

Le nom botanique : Ocimum Sanctum, Ocimum Ternuiflorum

Sa famille botanique : Lamiacée

Origine : Inde

                                         L’homme ne peut se nourrir exclusivement de produits d’origine animale donc les plantes ont toujours fait partie de son alimentation. Hippocrate, grand médecin de l’Antiquité, disait déjà 2500 ans avant Jésus-Christ « Que ton aliment soit ton remède. »

                    La médecine par les plantes se développa aux fils des siècles et des civilisations. Les plus anciennes traces écrites remontent à la Chine, à l’Inde, à la Mésopotamie et à l'Egypte. La médecine Ayurvédique de l’Inde, vieille de plusieurs millénaires, a répertorié quelques 3000 plantes dont plus du tiers sont couramment utilisées. Les principes reposent sur les 5 éléments ( air, terre, eau, feu, éther) et sur les 3 forces dynamiques ou « dosha » ( votta,pitta,kapla) qu’il faut rééquilibrer pour combattre la maladie.

                     Le basilic Tulsi est une variété de basilic, sacrée en Inde et honorée  en médecine ayurvédique. Consacré à Vishnu (chakra sacré siège de la procréation) et Krishna , le basilic Tulsi renforce la foi, la capacité de s’enthousiasmer, la compassion et la clarté spirituelle. Il doit son nom Tulsi en français « incomparable » en référence à l’amante de Krishna transformée en plante.

                     Symbole de protection, il est coutume en Inde, d’apposer sur le torse d’un défunt une feuille de basilic sacré afin de l’aider à trouver le chemin de la paix éternelle.

                      Une infusion de feuilles fraiches de basilic sacré prise tous les matins calme, tout en donnant une certaine énergie physique. Le Tulsi est classé plante « adaptogène » c'est-à-dire qu’elle augmente la  capacité de l’organisme à s’adapter au stress. Elle ramène l’individu à la santé quelle que soit ses problèmes. Elle favorise la reconstruction de la personne épuisée physiquement et moralement et la nourrit. Une consommation journalière de Tulsi équilibre les chakras ; rééquilibre les excès d’énergies mentale créant un stress physique et diminue le trop plein d’idée avec recentrage dans le présent et dans la partie intuitive (ventrale) chakra racine. Elle est utilisée aussi pour améliorer la circulation cérébrale et la mémoire.                  

 

Mes sources :

  • Petit Larousse des Plantes qui guérissent
  • Le-jardin-des-medicinales.com
  • Althéaprovence.com

Posté par Lieuxdenergies à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01-01-15

Le Lotus, Fleur Divine ...

Afficher l'image d'origine

                 Messagères entre les hommes et les divinités, les fleurs ont été souvent liées au culte des Dieux. Leur symbolisme se retrouve dans la plupart des religions où elles font parfois partie des rites religieux et elles ornent depuis toujours les sanctuaires. Parmi ces fleurs, il en est certaines universellement reconnues, admirées et parfois vénérées comme le Lotus, la Pivoine, la Rose ... Reines parmi d'autres.

 " OM MANI PADME ."

" Oh ! La perle de la création est dans le Lotus. "     Sentence tibétaine

                 Le Lotus dans ses diverses variétés, blanc, bleu, ou sacré est associé à la création du monde dans diverses religions en Asie, boudhisme, brahmaniste mais aussi en Egypte. Pour ces religions, évoquant le début de la vie dans le marais originel, l'image de cette fleur émergeant intacte et pure de la boue s'associe à la naissance des dieux et du monde. Dans l'enseignement boudhiste, le Sûtra du Lotus, compare l'élévation et l'éveil personnels à la fleur de Lotus sur un étang boueux ...

                  En Egypte, c'est surtout le Lotus bleu qui a été vénéré. S'ouvrant avec le lever du soleil et se refermant le soir, il a tout d'abord été associé au dieu solaire Ra puis à Osiris et Horus et ses fleurs liées à leur culte. Dans les tombes égyptiennes, les défunts sont souvent représentés respirant une fleur de Lotus bleu dont le parfum suave est sensé leur redonné la vie. Le Lotus, graines, fleurs ou racine figurait chez les Egyptiens dans seize remèdes inscrits dans les papyrus médicaux retrouvés. La médecine ayurvédique utilise ses graines (tonifiantes) et sa racine (calmante) pour rééquilibrer l'organisme.  La fleur de Lotus, plus que royale reste un symbole divin de pureté et de recherche de perfection.

Sources : Les plantes magiques Michèle Bilimoff