Romarin

                      Plante sacrée dès l'Antiquité, sa symbolique reste importante dans les siècles suivants. Pour les Chrétiens, la Vierge Marie se serait reposait sur un buisson de romarin et c'est depuis ce jour que ses fleurs ont la couleur du ciel. Plante mellifère, comme la plupart des labiées aromatiques, elle est utilisées, au Moyen Âge, à la fois pour la cuisine et pour confectionner des remèdes. Les fleurs de romarin étaient ainsi la composante essentielle de l'eau de la Reine de Hongrie, sorte d'élixir de jeunesse, connue dès le 14 ème siècle. Quelquefois, on y ajoutait des fleurs de lavande, de la menthe pouliot et de l'origan.

Propriétés: Antispasmodique, stimulante, antiseptique, cicatrisante

Indications: Entorses, maux de tête, problèmes respiratoires, aphtes

Parties utilisées: Feuilles et sommités fleuries